Bienvenue sur le site de  Année de la foi

l'Unité Pastorale Les Douze


 
    http://lesdouze.be





Le Secrétariat de l'unité pastorale vous attend ! Heures d'ouverture :
Lundi au Vendredi
de 9 à 12 h.
Mercredi  de 14 à 16 h. 30

Téléphone : 04/263.98.00
Cpt bancaire :
BE94 7320 1100 5814

e-mail :
secrétariat

édition du site




Wihogne

 

 

La paroisse saint Jean l’Evangéliste de Wihogne

 

Un croquis à la plume témoignerait de l’existence d’une ancienne chapelle à Wihogne en 1609. Dédiée à Ste-Anne, elle dépend des chanoines de St-Gilles à Liège et est rattachée à la paroisse de Vreren. Sous l’occupation française, elle sera rattachée à la paroisse de Juprelle. Le 11 juin 1842, par arrêté royal, les deux petites communes, Wihogne et Paifve, sont séparées de la paroisse de Juprelle et érigées en paroisse unique. Le siège est établi à Wihogne (privé jusque là de tout office religieux : une seule messe basse le dimanche) alors que Paifve possède une toute nouvelle chapelle (1717) et une maison pour l’abbé qui y officiait tous les jours.

 

Vu l’état de délabrement de la chapelle de Wihogne sise en la Nistrée, le conseil communal décide le 2 avril 1872 d’acheter de nouveaux terrains à Wihogne et d’y ériger une nouvelle église, un presbytère et un cimetière.

 

La première pierre du presbytère est posée le 20 septembre 1873 par l’entrepreneur Lahaye d’Othée. Néanmoins, la députation permanente n’a pas donné son accord pour bâtir le cimetière sur les terres récemment acquises. Une fois les fondations terminées, Mr. Le curé Doyen, délégué par l’évêque pose la première pierre de l’église en grande solennité.

 

La construction est sans cesse mise en péril par les soucis financiers (retard d’octroi d’emprunt). C’est finalement grâce aux électeurs du village et à leur aide que la construction de l’église peut continuer en attendant que les problèmes financiers soient réglés. Le 15 janvier 1875, le doyen de Glons procède à la bénédiction du nouveau cimetière, mettant ainsi fin à une polémique qui a duré près de trois ans.

 

Le 2 août, Wihogne accueille son premier curé Pierre Darchis, venant de Montegnée où il était vicaire. Le 10 octobre 1875, la grand-messe est dite pour la première fois dans la nouvelle église. Le 7 juillet 1876, l’église est enfin complètement terminée avec la pose de la pierre du maître autel. Le 24 juillet, Monseigneur de Montpelier, évêque de Liège consacre l’église, dédiée à St-Jean l’Evangéliste.

 

Il reste encore à effectuer quelques aménagements tels le placement du chemin de croix qui provient de l’église St-Barthélemy de Liège. La grosse cloche, baptisée Gertrude, va rejoindre celle de l’ancienne chapelle dans le clocher le 16 novembre 1879. Le 18 août 1943, les Allemands descendent la grosse cloche. Ce ne sera que le 26 mars 1958 que Monseigneur Van Zuylen consacrera la nouvelle cloche, appelée « Mélanie ».

 

 

 

Mouvements de jeunes



Le référenceur des meilleurs sites catholiques francophones